Vélocôte

Etude d'un itinéraire cyclable couplé à la voie CFF entre Lausanne et Genève (1998)

En Suisse, la complémentarité entre le vélo et le train est mise en pratique sous diverses formes et mériterait d'être développée : facilités de parcage et location de vélos dans les gares, embarquement de vélos dans les wagons à certaines conditions, itinéraires touristiques recommandés, etc.

Dans cette étude, il est question de réaliser une autre synergie, celle des tracés:

Par essence, les lignes de train suivent à la fois les chemins les plus directs et les pentes les plus faibles. La caractéristique de pente faible est réalisée par le choix de la topographie la plus favorable.

Le long du Léman, entre Lausanne et Genève, la voie CFF est souvent longée par des chemins de desserte agricole, en général bétonnés, souvent déjà utilisés pour la pratique du vélo. Dans les agglomérations, ces voies parallèles ont un caractère de desserte résidentielle ou industrielle. Les tracés ne sont toutefois pas toujours complètement signalés et ils présentent l’inconvénient de ne pas être suffisamment continus. Quelquefois, il s’agit d’une simple question de revêtement ou d’aménagement de carrefour; d’autres fois un ravin, une tranchée ou des constructions font obstacle, et c’est plus délicat... sans parler encore des questions de propriété du sol. La présente étude fait l’inventaire des difficultés topographiques rencontrées le long de la voie CFF entre Lausanne et Genève, en vue de définir un itinéraire global.

Vélocôte : étude d'un itinéraire cyclable couplé à la voie CFF entre Lausanne et Genève
Vélo Côte ATE-VD.pdf
Document Adobe Acrobat 226.5 KB