Rail en Haute Savoie 

Le CLE soutient la pétition "des trains, de l'air" lancée par l'ARDSL et Inspire74

Lettre-Pétition adressée au Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne

Pour une offre en trains régionaux TER adaptée à la demande en Haute-Savoie. 


Le département de Haute Savoie dispose d’un réseau ferré de 235 Km, 100% électrifié, et d’une source d’énergie hydro-électrique offrant une solution de mobilité peu émettrice de polluants, et pourtant… 
Le service ne cesse de se contracter, alors que le département connait une forte croissance démographique, une fréquentation touristique majeure et une pollution de l’air préoccupante.

A population égale, la Haute-Savoie bénéficie de 42% de trains TER en moins que le département de la Loire.


Nous demandons à la région Rhône-Alpes, qui décide, commande et finance le transport ferroviaire régional:

  • Un train toutes les 30 minutes en heures de pointes sur toutes les lignes de Haute-Savoie.
  • La remise en place des trains, transférés sur la route depuis 2007, afin de protéger la qualité de l’air.
  • Etc. Voir courrier ci-dessous.


Pétition lancée par Inspire et l'ARDSL (Association Rail Dauphiné Savoie Léman)


Lancée le 13 novembre par la campagne des associations Inspire et l'ARDSL, la pétition rencontre un franc succès avec plus de 1.600 signatures récoltées les 3 premières semaines.


Les Haut-Savoyards font part, en masse, de leur grande attente de trains entre les villes de St-Gervais, Annemasse, Annecy et Bellegarde, ainsi que leur détresse face aux pics de pollution totalement préoccupants. Les centaines de commentaires ajoutés par les signataires sont très instructifs, comme celui de Monique qui salue d'emblée l'opération : "Enfin une initiative pour faire revenir les trains en Haute-Savoie" ou encore Blanca qui constate que "la pollution devient insupportable et que le train est une très bonne alternative !".


Les participants parlent aussi de la galère qu'ils vivent chaque jour en Haute-Savoie par manque de trains, comme Alexis qui déplore "un seul train le matin et le soir pour faire Bonneville-Annemasse" ou Pierrette qui ne comprend pas qu'il soit "si problématique de se déplacer par le train entre Annecy et Annemasse ou entre Annecy et Evian". Certains évoquent des trajets fréquents comme Michel qui s'étonne de "trois heures et parfois trois changements pour aller de Sallanches à Grenoble en train ! Remplacer les trains par les bus, c'est du progrès?"


D'autres évoquent la saturation du peu de trains qui existent, comme Corinne : "J'habite Groisy, la gare est très fréquentée. Mon fils a un abonnement à l'année et mercredi 12 Novembre il n'a pas pu monter dans le train, car il était ultra surchargé. Inadmissible. C'est trop difficile de rajouter un wagon ? C'est honteux dans notre département".


Enfin, les signataires sont très nombreux à s’inquiéter des conséquences de ce manque de trains, comme Alain : "Je signe car tous les jours je vais à Cluses et je vois la pollution en fond de vallée... Je pense à tous ces enfants qui font du sport, qui jouent...".


La lettre-pétition proposée par les deux associations est adressée à Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, qui décide et commande les trains TER. Nous lui demandons que la Haute-Savoie, 3ème département de la Région en nombre d’habitants, soit aussi bien desservie que les autres territoires de taille similaire avec, entre autres, un train toutes les 30 minutes en heure de pointe, en semaine.


Ce texte reprend largement le  communiqué de l’ARDSL et d’Inspire

Signez en ligne 

Autres liens: 

 

Trains TER : la Haute Savoie oubliée. Voir la vidéo et le dossier complet sur le site de l'<ARDSL

 

Liste des 14 associations membres de l'ARDSL

 

Inspire 74 

 

ARDSL 

L'ARDSL est le partenaire mobilité du CLE pour l'Ain et la Haute Savoie


Action symbolique à Lyon 

Les militants de l'ARDSL et d'Inspire ont fait signer la pétition et informé les usagers à Lyon, le samedi 24 janvier 2015. 

Plus de photos