Barrage de Conflan (01 - GE)

Liens :

Barrage de Conflan - démarche participative (site des SIG et de l'État de Genève)

 

Conflan - Varambom (site du collectif associatif)

Présentations des SIG 2011

Présentations des SIG mai 2011
Conflan présentationaux associations.pd
Document Adobe Acrobat 2.1 MB
Présentation des SIG novembre 2011
Barrage Conflan SIG.pdf
Document Adobe Acrobat 630.0 KB

Point de vue du Collectif Conflan / Varambon

Le collectif Conflan/Varambon ?  C’est unir forces et compétences pour :

  • Préserver l’un des derniers tronçons encore libre d’aménagement du Rhône
  • Préserver les pâturages de Varambon
  • Privilégier les économies d’énergie et l’efficacité énergétique, plutôt que notre éternelle fuite en avant vers toujours plus de production

Le Rhône compte déjà neuf barrages de Genève à Lyon, autant d’ouvrages qui ont au fil du temps largement modifié le fonctionnement naturel du fleuve. Or il s’avère que la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et son homologue suisse des Services Industriels de Genève (SIG) travaillent depuis plusieurs mois déjà à l’élaboration d’un nouvel équipement hydroélectrique, sur la dernière partie libre du Rhône. Face à ce projet destructeur qui trouve sa justification dans la production d’une infime quantité d’énergie, le collectif d’associations Conflan/Varambon s’est formé, pour dire que d’autres solutions sont possibles. Un nouveau défi est né : prouver que les investissements considérables consentis pour ce projet de barrage peuvent être utilisés à meilleur escient et permettre d’économiser jusqu’à 141 GWh/an, c’est à dire la quantité d’énergie qui serait produite par le barrage.

Coordinatrice pour le collectif : Frapna Ain

Point de vue du CLE

Pour le CLE, il s'agit de concilier l'indispensable protection de l'environnement et la nécessité d'augmenter la part des énergie renouvelables locales.

 

Nous attendons des promoteurs des énergies renouvelables qu'ils expliquent comment ils peuvent arriver à leur but sans péjoration de la nature. Pour l'instant la démonstration reste à faire.